Jazz Continuum Orchestra & Vj Naj

Création du Collectif Caravan pour Andernos Jazz Festival

France

Le JAZZ CONTINUUM ORCHESTRA propose un concert-rétrospective des musiciens légendaires qui ont fait l'histoire du Festival de Jazz d'ANDERNOS .

 L'orchestre est constitué de 15 musiciens parmi les meilleurs de la scène régionale et nationale, représentants de différents styles de jazz (New Orleans, Swing, Fusion, Hard-bop, Contemporain ...). Cette formation à géométrie variable jouera les thèmes emblématiques des grands noms qui marquèrent l'histoire du Festival (Miles Davis, Stan Getz, Clark Terry, Lionel Hampton, Michel Petrucciani, Herbie Hancock ...) en suivant la chronologie du festival, alternant ainsi Jazz traditionnel et Jazz moderne, de manière à mettre en lumière l'importance et influence de la tradition sur les multiples développements du Jazz jusqu'à aujourd'hui.

En voyant les mêmes musiciens jouer sur plusieurs registres, le public est amené à comprendre les évolutions du Jazz par ses filiations (Lester Young a inspiré Charlie Parker que John Coltrane a dû dépasser, enfin Kenny Garrett dans la lignée du Trane influence les générations actuelles...).

En inter-action avec les musiciens du Jazz Continuum Orchestra, Jean de Boysson alias VJ NAJ pionnier du Vjing mixera des images en temps réel (portraits ou films des musiciens auxquels nous rendons hommage, archives du festival, projection de captation directe, images créées ou récoltées par le VJ lui-même ...) en fonction de ce qui se passe sur scène, devenant ainsi membre de l'orchestre et soutien aux propos du slameur Marco Codjia en voix OFF.

Cette création tend à signifier le rapport du Jazz à son époque, ici via la confrontation à une nouvelle technologie.

Un moment unique, création sur mesure du Collectif Caravan, où l'histoire, l'image et le jazz seront mis en scène pour fêter le 1er demi-siècle du Festival de Jazz d'Andernos-les-Bains !

 

1968, année de naissance du Festival de Jazz d'Andernos, est une époque où se côtoient Louis Armstrong et Miles Davis, JO Jones et Max Roach, Mahalia Jackson et Abbey Lincoln, Duke Ellington et

Herbie Hancock ... tous s'écoutaient les uns les autres; entre les fondateurs et l'avant garde l'échange était riche.

1968 est aussi l'année de la mort de Martin Luther King. Le Jazz était encore à cette époque un mouvement d'émancipation de la communauté noire américaine, et de nombreux jazzmen mirent leur art au service de lutte pour les droits civiques.

Qu'en est'il aujourd'hui ? Cinquante ans après le Jazz reste en mutation. Il continue à se projeter vers l'avenir, se nourrissant de sa tradition et intégrant  l'actualité musicale contemporaine.

 

THOMAS BERCY - piano, direction artistique générale du projet

GUILLAUME NOUAUX - batterie, direction artistique partie jazz classique

JONATHAN HEDELINE - contrebasse, basse électrique, codirection artistique

MARCO CODJIA - voix & textes

BERNARD LUBAT - piano, voix, batterie

JEAN DE BOYSSON ALIAS VJ NAJ  - création vidéo

 

Avec : 

MAXIME BERTON  - saxophone ténor & soprano

MICHEL PASTRE  - saxophone ténor

JULIEN DUBOIS  - saxophone alto

JÉRÔME ETCHEBERRY - trompette

MICKAËL CHEVALIER - trompette

AURÉLIE TROPEZ - clarinette

BAPTISTE TECHER - trombone

DAVID BLENKHORN - guitare

ALEXIS VALET - vibraphone

SÉBASTIEN GIRARDOT - contrebasse

ÉRIC PEREZ - batterie

 

Samedi 28 juillet à 20h45

Jardin Louis DAVID

Facebook